Entrevue PDDM: Lawrie McKeith

lawrie-photo-1

La Directrice McKeith estime que la reconnaissance publique de son école dans cette petite communauté est une grande victoire pour les élèves, les parents et les supporteurs. “Je pense que ce prix est une reconnaissance de toutes les choses que nous faisons autour de la musique et des arts dans notre école, et les parents sont d’accord! Cela encourage aussi plus d’élèves et de parents intéressés à participer !” dit McKeith. Elle sait aussi que ce prix va bien au-delà de sa propre passion et son engagement pour le programme de musique de son école ; il touche le personnel de l’école, les parents, les bénévoles et les élèves qui travaillent ensemble pour rendre le programme ‘extraordinaire’. “Je suis une fervente partisane de l’enseignement de la musique et l’éducation artistique dans les écoles publiques. Ce prix confirme cet engagement. Non pas parce qu’il nous cible moi et mon école, mais parce qu’il confirme la nécessité d’avoir des gens qui comprennent l’incroyable influence qu’a la musique sur l’apprentissage des élèves et leur développement social et émotif, toujours prêts à faire de nouveaux acquis en faveur de l’apprentissage.” dit McKeith.

Pour optimiser le potentiel d’apprentissage de chaque enfant, il est important de stimuler et développer d’autres options pour la réussite de leur apprentissage. Lawrie McKeith estime que l’étude de la musique est l’équivalent d’apprendre une autre langue, et grâce à cela elle enrichit ainsi l’alphabétisation. Ceci se transfère aussi à d’autres domaines d’apprentissage tels que les configurations en mathématiques ou en algèbre, améliorant l’ensemble des compétences des élèves. “J’ai eu la chance de fréquenter des écoles ayant des programmes de musique vraiment magnifiques. J’ai pu chanter dans des chorales, apprendre à jouer des instruments, et participer à un certain nombre de productions musicales. J’ai appris la persévérance, l’audace, la gestion du temps, les compétences sociales et l’empathie, la coopération, l’humilité, et mille autres leçons de vie grâce à ces opportunités. Je veux que tous nos élèves soient aussi en mesure d’avoir l’opportunité de développer ces compétences de vie.” dit McKeith.

La musique se porte bien à Robert W Zahara, avec une production complète du Roi Lion en pleine répétition. McKeith nous a parlé de l’engagement de la part de ces étudiants, et d’autres, à faire en sorte que la musique fasse partie de leur vie – ce qui est profondément supporté par les parents. L’école dispense deux programmes de musique qui débutent à 8h00, qui exige que les parents conduisent leurs enfants à l’école puisque les autobus ne sont pas encore en service. Une chorale ‘Lève-tôt’ pour les filles de niveaux 2 à 6, et des ensembles de tambours pour garçons seulement, font que la musique commence tôt à l’école, et l’engagement des élèves est au rendez-vous. Cette école est en outre convaincue du bien-fondé de servir autrui, alors l’apprentissage des élèves comprend un volet service au cours duquel tous les étudiants visitent des centres pour personnes âgées au moins une fois par année, pour partager de la musique avec les autres. “Nous enseignons à nos élèves que ces activités sont de celles qui ajoutent de la valeur et de la richesse à notre vie. Si vous apprenez à jouer d’un instrument ou à chanter dans une chorale quand vous êtes jeune, vous êtes plus susceptibles de continuer lorsque vous êtes plus âgé. Cela devient une activité communautaire pour vous, et l’amitié et les liens communautaires sont précieux”.

Quand on lui demande comment l’école va utiliser leur prix en argent de 1,500 $, la Directrice McKeith dit qu’il va probablement être utilisé pour ajouter des instruments de percussion et de rythme, “Ils sont beaucoup utilisés dans notre école !” Pour ceux qui cherchent à élargir ou à renforcer leurs programmes de musique à l’école, Lawrie McKeith offre ce conseil, “Misez sur les points forts de votre école. L’apprentissage de la musique peut prendre beaucoup de formes différentes. Explorez ce que votre programme de base offre en termes de connexions à la musique. Utilisez des ressources en ligne. Invitez les parents et autres membres de la communauté à partager leurs talents. Identifiez parmi vos élèves ceux qui prennent des cours de musique et enrôlez-les. Commencez avec des groupes parascolaires si vous n’avez pas de place pour la musique dans le calendrier scolaire. Nous montrons la valeur que nous portons à quelque chose par le temps que nous y investissons – sortez avec les enfants et amusez-vous avec la musique”. Les élèves de Robert W. Zahare ont hâte de faire de la musique lors du Lundi en Musique, incluant l’hymne du Lundi en Musique et une fête dansante alors que nous Chantons tous ensemble.

Leave a Reply

Your email address will not be published.